Sous le signe de la cigogne

Une histoire autistique made in China

Hiver 2015. L’avion pénètre dans le voile pollué de la Chine superstitieuse. Là où la tache de naissance, le sexe féminin et le moindre handicap portent malheur.

Une vingtaine de Québécois éprouvent des turbulences intérieures puisqu’ils vont enfin adopter leur fille. Parmi eux, j’accompagne Léa, 40 ans, qui espère ce moment depuis une décennie. Dix ans.

Cigogne sous la pluie

Lire la suite

Vous avez aimé le texte? Partagez!